L’année 2015 finit comme elle a commencé.

La nuit du 13 novembre, Paris et sa banlieue ont subi 6 assauts terroristes allant de l’explosion aux tirs à l’arme automatique. Au petit matin, les Unes annonçaient des pertes lourdes, on parle de 120 victimes au moins mais le bilan est toujours provisoire en raison du nombre de blessés graves dont ne connait pas l’issue.

Une telle violence en France, c’est du jamais depuis la Seconde Guerre mondiale. Si l’attaque du mois de janvier reste mémorable, ici le choc sera plus dur car les victimes sont des hommes et femmes du quotidien qui étaient sorties pour dîner ou s’amuser. Contrairement aux attentats de Janvier, elles n’ont pas ciblés de personne en particulier, le but étant de créer le maximum de dégâts.

Les Etats ont manifesté leur soutien, Obama d’abord puis le Royaume-Uni, Israël, la Russie, etc. ; en Janvier la France était la capitale mondiale de la lutte contre le terrorisme, c’est trop vite oublier ces pays d’Afrique et d’Asie qui subissent ce même sort au quotidien. A défaut d’en être la capitale, elle pourrait en devenir le symbole.

La France n’entre pas en guerre, elle l’était déjà, et ces attaques sont là pour nous le rappeler…

bilan des attaques kamikazes au 14 novembre 2015

SOURCE